_

Que vous soyez aux États-Unis pour une courte escapade ou pour l’hiver, vous devriez savoir que votre police d’assurance auto vous couvre probablement en cas de collision pendant votre séjour. Si toutefois vous êtes impliqué dans un accident aux États-Unis, vous vous demandez peut-être comment présenter une réclamation et ce à quoi vous devriez vous attendre si vous devez faire réparer votre véhicule à l’extérieur du Canada. Nous avons les réponses à vos questions.

Comment puis-je présenter une réclamation de l’extérieur du Canada?

Si vous êtes impliqué dans un accident pendant que vous vous trouvez aux États-Unis, vous devez présenter votre réclamation de la même façon que si vous étiez au Canada : en appelant le courtier de votre groupe ou en communiquant avec la ligne d’urgence du Service de réclamation de votre compagnie d’assurance, à l’extérieur des heures d’ouverture. Lorsque vous présentez votre réclamation, vous devrez fournir des renseignements importants au sujet de l’incident à votre compagnie d’assurance.

Êtes-vous un client d’Economical? Lorsque vous devez présenter une réclamation, la première étape devrait toujours être de communiquer avec le courtier de votre groupe. Mais à l’extérieur des heures d’ouverture, vous pouvez appeler notre ligne d’urgence accessible en tout temps.  

Puis-je faire réparer mon véhicule aux États-Unis?

La réponse courte est oui, au besoin, vous pouvez faire réparer votre véhicule aux États-Unis, mais si les réparations peuvent attendre jusqu’à votre retour au Canada, patienter pourrait comporter des avantages pour vous. Voici pourquoi : si votre véhicule doit être réparé aux États-Unis, vous ne serez probablement pas en mesure de choisir un des ateliers de réparation privilégiés de votre assureur, ce qui signifie que votre assureur ne garantira pas les travaux effectués. De plus, lorsque votre véhicule est réparé au sud de la frontière et que vous rentrez à la maison après la fonte des neiges, il pourrait être difficile de revisiter le même atelier si des problèmes concernant la réparation surviennent.

Cela dit, certaines réparations devraient être effectuées avant votre retour à la maison. Lorsqu’il est question d’un élément connexe à la sécurité ou si votre véhicule ne peut pas rouler, vous devrez le faire réparer avant de pouvoir le conduire. Heureusement, votre assurance couvre probablement les dommages, tout comme si vous étiez au Canada.

À quoi devrais-je m’attendre si je dois faire réparer mon véhicule aux États-Unis?

Si vous devez faire réparer votre véhicule pendant votre visite chez nos voisins du sud, la couverture pour un véhicule de remplacement s’appliquera probablement tout de même, alors vous ne vous retrouverez pas sans véhicule pendant que les réparations sont effectuées. Vous pouvez aussi payer votre franchise directement à l’atelier de réparation, tout comme si vous étiez au Canada. Cependant, certains ateliers de réparation ne vous laisseront pas repartir avec votre véhicule sans avoir reçu le chèque de votre compagnie d’assurance, surtout s’il s’agit d’une compagnie qui ne leur est pas familière. Dans ce cas, vous pourriez devoir payer les réparations vous-même et vous faire rembourser par votre assureur.

Mon assureur paiera-t-il le remorquage de mon véhicule au Canada pour le faire réparer?

Lorsque vous êtes impliqué dans un accident aux États-Unis et que votre véhicule ne peut pas être conduit, votre assureur paiera probablement pour le faire remorquer jusqu’à l’atelier de réparation le plus près. Vous êtes ensuite responsable d’y retourner pour récupérer votre véhicule une fois les réparations terminées. Votre compagnie d’assurance ne paiera fort probablement pas pour le remorquage de votre véhicule des États-Unis au Canada.

Chaque assureur est unique et a ses propres politiques en matière de traitement des réclamations. Si vous avez des questions concernant votre propre couverture ou une réclamation en particulier, communiquez avec le courtier de votre groupe ou avec le représentant qui s’occupe de votre réclamation.


Partagez ces renseignements sur Facebook ou Twitter pour que d’autres personnes voyageant au sud de la frontière sachent à quoi s’attendre en cas de réclamation auto à l’extérieur du Canada.