_

Pensez-vous souvent à votre toiture? À moins d’une forte tempête de grêle ou de vent, vous ne pensez probablement pas à l’état de vos bardeaux. C’est facile de passer des mois, voire des années, sans même jeter un œil à votre toiture, sauf si elle se met à couler. Lorsque vous remarquez que votre toiture coule, il y a de fortes chances que les dommages se produisent depuis un bon moment... ce qui engendre des réparations coûteuses. L’inspection annuelle de votre toiture et la connaissance des signes précurseurs des dommages sont la meilleure façon de vous assurer que votre toiture soit en bon état pour les années à venir.

Liste de contrôle pour l’inspection de la toiture

Règle générale, il est préférable de faire appel à un professionnel pour l’inspection annuelle de votre toiture. Cependant, vous pouvez quand même le faire entre les visites des pros, si vous êtes à l’aise et en mesure de le faire en toute sécurité. Voici nos conseils sur ce qui devrait être vérifié dans l’inspection de votre toiture.

Inspection de la toiture extérieure

Les dommages aux parties externes de votre toiture peuvent causer des fuites dans le plafond, de la moisissure dangereuse pour votre santé et même des dommages à la structure des autres parties de votre demeure. Voici ce que vous devez vérifier à l’extérieur :

  • Dommages visibles et évidents à la structure
  • Fissures dans la cheminée
  • Gouttières obstruées ou brisées
  • Corniches endommagées (planches qui s’étendent sur toute la longueur de la toiture et qui maintiennent les gouttières en place)
  • Eau stagnante, poussière ou débris
  • Gouttières endommagées
  • Bois ou autres matériaux qui pourrissent ou sont couverts de moisissure ou de mousse
  • Bardeaux recourbés, gondolés, craqués, brisés, boursouflés ou manquants
  • Accumulation de rouille sur les solins (pièces de métal utilisées pour couvrir les joints du toit)
  • Évents ou puits de lumière souillés, écaillés, rouillés ou couverts de mousse
  • Drains obstrués
  • Clous desserrés ou exposés
  • Zones affaissées
  • Calfeutrage manquant ou fissuré autour des solins
  • Grande quantité de grains de bardeaux dans les gouttières (indique une dégradation des bardeaux)

Inspection de la toiture à l’intérieur

Lorsque votre toiture est endommagée, il y a souvent des signes à l’intérieur de votre maison. Portez attention à ces signes qui pourraient indiquer que votre toiture est endommagée :

  • Fissures dans la peinture des murs ou du plafond
  • Papiers peints qui décollent
  • Taches d’eau ou fuites au plafond ou sur les murs intérieurs
  • Humidité ou moisissure sur les murs
  • Problèmes de ventilation
  • Lumière visible dans les fissures
  • Affaissements entre les chevrons
  • Dommages aux revêtements de toit (cet élément peut être plus difficile à remarquer, mais vous devez porter attention aux dommages sur les panneaux sous les bardeaux qui soutiennent le reste de votre toiture)

Si vous remarquez un de ces signes, assurez-vous de faire appel à un entrepreneur en pose de couvertures rapidement afin qu’il puisse effectuer toutes les réparations nécessaires.

N’oubliez pas la sécurité en matière d’échelle

Si vous décidez d’inspecter votre toiture vous-même, vous aurez besoin d’une échelle solide et d’une personne pour vous surveiller (qui reste en bas de l’échelle pour la tenir pendant que vous êtes en haut). Si vous ne connaissez pas les protocoles en matière de sécurité des échelles, il est préférable de laisser cette étape entre les mains d’un professionnel.

L’assurance habitation couvre-t-elle les dommages et les fuites à votre toiture?

La plupart des polices d’assurance habitation couvrent les dommages aux toitures causés par des risques imprévisibles, comme la grêle, les incendies ou les vents forts. Cependant, si votre toiture est endommagée par un risque non couvert par votre police, les réparations ne seront pas couvertes. La plupart des polices d’assurance habitation excluent également les dommages causés par l’usure normale, les défauts, le bris ou la malfaçon — donc si vous n’entretenez pas adéquatement votre toiture et qu’elle commence à couler, vous devrez payer les réparations de votre poche.

Si vous vous demandez si votre propre police d’assurance habitation couvre les dommages à votre toiture, communiquez avec le courtier de votre groupe.


Partagez ces conseils sur Facebook ou Twitter pour aider d’autres propriétaires à maintenir leur toiture en bon état, eux aussi.