_

Que vous ayez hérité de l’horloge de votre grand-père ou déniché une table antique à une vente de succession, les conseils suivants vous aideront à protéger votre nouveau bien et à vous assurer qu’il est couvert par votre police d’assurance habitation en cas d’urgence. 

Conseils pour éviter les dommages aux antiquités et aux objets de famille

Voici quelques conseils pour garder vos antiquités et vos objets de famille en excellente condition pour les années à venir :

  1. Entreposez vos antiquités au-dessus du sol. Les refoulements d’égout, les pannes de pompes d’assèchement et les autres problèmes liés à l’eau ont tendance à commencer dans les sous-sols. Cela signifie que tout ce que vous y entreposez risque d’être endommagé en présence d’eau. Les sous-sols sont également plus humides que le reste de la maison, ce qui peut s’avérer dommageable. Évitez d’entreposer vos antiquités de valeur et les biens ayant une valeur sentimentale, comme les objets de famille, dans votre sous-sol.
  2. Contrôlez l’environnement. Lorsque des biens vieillissent, ils sont plus susceptibles à subir des dommages découlant de fluctuations de température et d’humidité. Lorsqu’il n’y a pas assez d’humidité, les biens fabriqués en matériaux comme le bois et le papier peuvent rétrécir, se fissurer ou même devenir plus cassants. Lorsqu’il y a trop d’humidité, de la moisissure peut se former et les objets en bois peuvent gonfler. Les antiquités peuvent également être endommagées lorsqu’elles sont exposées à des variations de température extrêmes (ce qui peut se produire lorsque vous les entreposez dans le grenier ou le garage, par exemple.) Les antiquités doivent, dans la mesure du possible, être conservées dans un environnement contrôlé, ni trop chaud, ni trop froid avec un niveau d’humidité équilibré.
  3. Soyez prudents avec les produits nettoyants. Il peut être tentant de bien nettoyer vos chaises de salle à manger antiques avec des lingettes désinfectantes, surtout après une visite de vos petits-enfants aux doigts collants, mais pensez-y deux fois avant d’utiliser des produits chimiques puissants sur vos antiquités. Utilisez toujours un agent de nettoyage doux, comme du savon à vaisselle et de l’eau ou rien du tout, selon l’objet. Vous pourriez simplement utiliser un chiffon à polissage. Vous pouvez également faire des recherches pour savoir si vous pouvez nettoyer un objet en particulier, car certaines antiquités (comme celles faites en argent ou en bronze) peuvent perdre de la valeur si vous abîmez leur patine naturelle.

Les différents types d’antiquités ont besoin de différents types d’entretien. Pour vous assurer que vous entretenez bien un article, obtenez les conseils d’un antiquaire professionnel.

Assurance pour vos antiquités et vos objets de famille

La plupart des polices d’assurance des propriétaires, locataires et copropriétaires offrent un montant d’assurance maximal pour certains types de biens, dont les antiquités, le tout étant défini dans vos documents d’assurance. Lorsque la valeur de vos biens spéciaux est supérieure au montant d’assurance maximal prévu par votre police, vous devez faire modifier votre police.

Faites évaluer vos antiquités et assurez-les expressément sur votre police.

La meilleure façon de s’assurer qu’un bien en particulier sera couvert par votre police d’assurance habitation est de le faire évaluer par un professionnel et de l’assurer expressément FR -opens a pop-up with definition of l’assurer expressément par votre police. Pour découvrir la valeur réelle d’un objet, vous devrez le faire évaluer par un évaluateur professionnel au Canada. Conservez le rapport de l’évaluateur, même après avoir fait assurer expressément l’article sur votre police. Avant de présenter vos antiquités à un évaluateur :

  • Demandez des recommandations à des gens de confiance.
  • Vérifiez les qualifications de l’évaluateur et assurez-vous qu’il est certifié.
  • N’oubliez pas que vous obtenez ce pour quoi vous payez — si un évaluateur offre ses services gratuitement, la qualité de son travail peut être moins bonne que celle d’un évaluateur qui facture un taux raisonnable pour un travail bien fait.

Une fois que vous avez découvert la valeur de l’objet, renseignez-vous auprès du courtier de votre groupe pour le faire expressément assurer par votre police en fonction de son évaluation.

Renseignez-vous sur l’assurance selon la valeur au jour du sinistre

De nombreuses polices d’assurance habitation sont conçues pour que les dédommagements soient calculés selon la valeur de remplacement, ce qui signifie que le montant qui vous sera versé correspond au coût de remplacement du bien par un bien neuf, de même nature et de même qualité. Cette façon de faire convient à la majorité de vos biens, mais vous serez vraiment déçu si le montant que vous recevez pour une horloge grand-père centenaire correspond à la valeur d’une horloge neuve. Découvrez la différence entre la valeur au jour du sinistre et la valeur à neuf et assurez-vous de demander l’assurance selon la valeur au jour du sinistre pour vos antiquités.

Découvrez ce qui n’est pas couvert lorsque vous assurez vos antiquités

La plupart des polices d’assurance habitation excluent également les dommages causés par les animaux nuisibles, l’usure normale, le bris accidentel, les changements soudains d’humidité ou de température, les fuites ou les infiltrations de façon répétée, les gestes intentionnels ou le manque d’entretien. Lorsque vous faites assurer expressément vos antiquités sur votre police, il est toujours une bonne idée de passer en revue les exclusions de votre police pour savoir ce qui n’est pas couvert.

Vous voulez apporter une modification à votre assurance ou assurer expressément une nouvelle antiquité sur votre police? Communiquez avec le courtier de votre groupe dès aujourd’hui.


Partagez ces conseils sur Facebook ou Twitter pour aider les gens à protéger, eux aussi, leurs antiquités.