_

Selon l’endroit où vous vivez, vous êtes possiblement déjà un expert en gestion des billes de glaces grosses comme des balles de golf qui tombent du ciel, mais si vous n’avez jamais vécu d’importantes tempêtes de grêle, vous pourriez être très surpris lorsque vous en vivrez une.

Pour ce qui est de la protection de votre véhicule, votre premier réflexe sera probablement de trouver un abri quelconque aussi rapidement que possible. Si vous n’avez pas de garage (ou si vous n’êtes pas à la maison au moment de la tempête), voici quelques moyens de protéger votre véhicule contre les entailles, bosses et autres dommages que la grêle peut causer :

  1. Achetez un abri pour véhicule. Si vous habitez un endroit où les tempêtes de grêle sont fréquentes, mais ne possédez pas de garage, songez à acheter un abri pliant ou rétractable pour protéger votre véhicule pendant cette période. Pour une protection supplémentaire, choisissez un abri doté de côtés que vous pouvez refermer à l’aide d’une fermeture à glissière ou de boutons à pression.
  2. Vous pouvez également opter pour une housse pour véhicule ajustée. Les fabricants d’automobiles offrent souvent des housses de protection conçues pour protéger les véhicules des intempéries. Si vous ne pouvez en acheter une auprès de votre concessionnaire ou du fabricant de votre véhicule, songez à vous procurer une version générique ou faite sur mesure. Certaines compagnies fabriquent des housses spécialement conçues pour prévenir les dommages causés par la grêle.
  3. Trouvez un stationnement protégé. Si une tempête se prépare et que vous n’avez pas le temps de vous rendre à la maison pour placer votre véhicule dans le garage ou sous un abri, rendez-vous au centre commercial ou à tout autre endroit où vous pourrez profiter d’un stationnement couvert ou sous-terrain. Garez votre véhicule loin des parois ouvertes et attendez que la grêle cesse de tomber. N’oubliez pas de conduire prudemment, surtout pendant une tempête.
  4. Recouvrez votre véhicule à l’aide de ce que vous avez sous la main. À la rigueur, des couvertures épaisses et des édredons pourraient suffire à protéger votre véhicule contre des dommages importants. Pensez à utiliser du ruban adhésif entoilé ou des cordes pour maintenir le manteau de fortune de votre véhicule en place pendant la tempête. Vous serez ensuite prêt à reprendre la route.
  5. Vérifiez dans quelle direction le vent souffle, utilisez ensuite le bâtiment le plus près comme protection. Si le vent est fort et les billes de grêle tombent massivement dans une direction, vérifiez quel côté du bâtiment est le plus exposé à la grêle et garez-vous du côté opposé, aussi près du mur que possible. 
  6. Finalement, restez attentif. Pour assurer la protection de votre véhicule contre les dommages causés par la grêle, la préparation est la clé. Consultez régulièrement les bulletins météorologiques (surtout pendant la saison de la grêle) ou réglez une alerte automatique sur votre téléphone afin de prévoir suffisamment de temps pour vous préparer lorsqu’une tempête approche.

L’assurance auto couvre-t-elle les dommages causés par la grêle?

Il arrive qu’une tempête de grêle survienne plus rapidement que le temps qu’il vous faut pour mettre votre véhicule à l’abri, peu importe votre préparation et qu’elle endommage lourdement votre véhicule. Heureusement, les couvertures contre les accidents sans collision ou renversement et tous risques couvrent habituellement les dommages causés par la grêle (ainsi que d’autres types de dommages comme le vol, le feu et le vandalisme). Si vous n’avez que la couverture pour les collisions FR -opens a pop-up with definition of collisions, les dommages causés par la grêle ne seront pas assurés. Examinez votre police d’assurance auto ou discutez avec le courtier de votre groupe pour vous assurer d’avoir la bonne couverture pour vous protéger si jamais votre véhicule est endommagé par la grêle.


Vous voulez aider vos amis à protéger leurs véhicules contre les dommages causés par la grêle? Partagez cet article sur Facebook ou Twitter.