_

Lorsque vous magasinez une assurance habitation, votre courtier d’assurance vous explique le processus et vous aide à comprendre les différentes caractéristiques des couvertures qui vous sont offertes. Mais avant d’avoir cette conversation, voici cinq conseils pour vous aider à obtenir la bonne couverture du premier coup.

  1. Assurez suffisamment vos objets de valeur. La plupart des polices d’assurance habitation comportent des montants d’assurance particuliers pour différentes catégories de biens spéciaux (notamment les bijoux, les souvenirs de sports, les bandes dessinées de collection, les logiciels, les œuvres d’art et les vélos). Vous pourriez être surpris de constater à quel point les valeurs de vos biens dans une catégorie donnée s’additionnent rapidement au-delà la limite. Dans une telle situation, il pourrait être avantageux d’ajouter une garantie supplémentaire pour obtenir la protection dont vous avez besoin. Faites l’inventaire de vos articles de haute valeur et tenez-vous prêt à les inscrire individuellement sur votre police d’assurance habitation. Votre courtier peut vous indiquer à l’avance si vous avez besoin de faire évaluer certains de vos biens par un professionnel.

    Conseil en prime : Si vous faites des ajouts à vos collections spéciales au cours de l’année (lorsque vous recevez un cadeau de Noël de valeur, par exemple), n’oubliez pas de communiquer avec votre courtier pour les ajouter à votre police immédiatement.
  2. Faites évaluer vos antiquités et renseignez-vous sur l’assurance selon la valeur au jour du sinistre. De nombreuses polices d’assurance habitation sont conçues pour que les dédommagements soient calculés selon la valeur de remplacement, ce qui signifie que le montant qui vous sera versé correspond au coût de remplacement du bien par un bien neuf, de même nature et de même qualité. Cette façon de faire convient à la majorité de vos biens, mais vous serez vraiment déçu si le montant que vous recevez pour une horloge grand-père centenaire correspond à la valeur d’une horloge neuve. Découvrez la différence entre la valeur au jour du sinistre et la valeur de remplacement et assurez-vous de demander l’assurance selon la valeur au jour du sinistre pour vos antiquités.  
  3. Assurez-vous que les étudiants qui habitent loin de la maison sont assurés. Certaines polices d’assurance habitation de base sont conçues pour protéger les biens des étudiants qui résident ailleurs lors de leurs études collégiales ou universitaires, d’autres pas. Si vos enfants fréquentent une école à l’extérieur, demandez à votre courtier si votre nouvelle police d’assurance habitation les couvrira. Si ce n’est pas le cas, songez à leur procurer leur propre police d’assurance de locataires pour être certain qu’ils soient bien protégés.
  4. Sélectionnez le bon montant d’assurance de la responsabilité civile. L’assurance responsabilité civile est conçue pour vous protéger si vous êtes responsable d’une blessure ou d’un dommage matériel au bien d’autrui. Elle sert à couvrir des éléments comme des frais juridiques, le montant d’argent nécessaire pour régler une poursuite et d’autres frais connexes, jusqu’à concurrence du montant d’assurance de votre police, évidemment. La majorité des compagnies d’assurance exigent que vous souscriviez un montant d’au moins un million de dollars. Bien que ce montant puisse être suffisant pour couvrir la majorité des réclamations en responsabilité civile, de nombreuses réclamations excèdent un million; vous pourriez donc songer à augmenter votre montant d’assurance. Choisir un montant d’assurance plus élevé est particulièrement important si un élément de votre propriété peut faire augmenter le risque de blessures (p. ex., une piscine, des balançoires ou un animal de compagnie). Demandez à votre courtier combien coûterait votre police si vous augmentiez votre montant d’assurance responsabilité civile; la prime pourrait être moins élevée que ce que vous pensez.
  5. Demandez des renseignements sur les couvertures pour le refoulement d’égouts et les eaux de surface. La plupart des polices de base couvrent les dégâts d’eau dont la cause provient de l’intérieur de votre habitation (comme un tuyau ou un matelas d’eau qui éclate), mais ceux dont la cause provient de l’extérieur (à la suite, notamment, d’une forte pluie, d’un refoulement d’égout ou du bris d’une pompe d’assèchement) ne seront probablement pas couverts par votre police standard. Demandez à votre courtier si vous êtes admissible à la couverture pour le refoulement d’égouts et les eaux de surface.

Si vous possédez déjà une police d’assurance habitation, mais n’aviez pas songé aux couvertures mentionnées ci-dessus lors de l’achat de votre police, communiquez avec votre courtier pour effectuer quelques modifications.


Vous connaissez quelqu’un qui se magasine une assurance habitation? Partagez ces conseils sur Facebook ou Twitter.