_

Il y a de nombreux éléments dont il faut tenir compte lorsque vous magasinez pour un nouveau véhicule. Devrais-je choisir un véhicule à deux ou quatre roues motrices, ou encore à traction intégrale? Avec ou sans caméra de recul? Et comment savoir si j’ai besoin de pneus d’hiver?

Les avancements technologiques dictent le rythme de l’évolution des mécanismes de sécurité des nouveaux véhicules, ce qui signifie que les choix à faire sont encore plus nombreux lorsque le moment est venu de choisir un nouveau bolide, mais cette expérience devrait être excitante et non pas étourdissante. Pensez aux avantages que procurent certains des systèmes perfectionnés d’aide au conducteur sur le marché aujourd’hui et apprenez comment ils peuvent contribuer à assurer votre sécurité sur la route.

Détection d’angles morts

Effectuer un changement de voie sur une autoroute très achalandée peut être très stressant. Heureusement, les systèmes de détection d’angles morts, des capteurs ou des caméras habituellement installées dans vos rétroviseurs de côté ou à l’arrière de votre véhicule, peuvent détecter l’entrée d’un véhicule dans une zone que vous ne pouvez apercevoir à l’aide des rétroviseurs. Si vous tentez de changer de voie pendant qu’un autre véhicule se trouve dans votre angle mort, certains systèmes feront entendre une alarme, transmettront une petite secousse dans le volant ou iront même jusqu’à vous aider à rediriger votre véhicule au centre de la voie; alors que d’autres ne feront qu’allumer une lumière sur un de vos rétroviseurs, qui pourrait aussi clignoter lorsque vous activez le clignotant. Les systèmes qui détectent les intrusions dans l’angle mort ne remplacent pas les bons vieux rétroviseurs ni les vérifications visuelles par-dessus l’épaule, mais il s’agit de caractéristiques de sécurité qui peuvent vous aider à mieux voir ce qui se passe dans vos angles morts.

Régulateur de vitesse adaptatif

Vous est-il déjà arrivé de freiner aussitôt après avoir réglé votre régulateur de vitesse parce que quelqu’un vous coupe la voie, puis de le régler de nouveau lorsque la circulation se dissipe? C’est à ce moment que le régulateur de vitesse adaptatif entre en jeu. Aussi connu comme le régulateur de vitesse intelligent, ce dernier est conçu pour maintenir votre véhicule à distance sécuritaire derrière les véhicules qui se trouvent devant vous. Après avoir sélectionné votre vitesse de croisière ainsi que la distance minimale, un radar installé sur la calandre arrière de votre véhicule, orienté vers l’avant, détecte la vitesse de véhicules qui se trouvent devant vous ainsi que la distance qui vous en sépare. Si la circulation ralentit, votre véhicule freinera automatiquement puis, lorsque la circulation se dissipe, votre véhicule accélérera jusqu’à ce qu’il atteigne votre vitesse de croisière. Certains systèmes permettront automatiquement à vos véhicules de ralentir jusqu’à l’arrêt complet (ce qui signifie qu’ils fonctionnent dans les bouchons de circulation), d’autres ne feront qu’amorcer le ralentissement et vous avertiront de freiner au moyen d’une alarme.

Alerte de franchissement de ligne

Les systèmes d’alerte de franchissement involontaire de ligne sont exactement ce que vous croyez qu’ils sont : des systèmes conçus pour vous avertir lorsque vous quittez votre voie sans d’abord actionner le clignotant. Une caméra (souvent intégrée à votre pare-brise, près de votre rétroviseur) surveille les lignes sur la chaussée et active une alerte si vous entamez un changement de voie sans avoir d’abord actionné le clignotant. Certains systèmes émettront un bip ou afficheront un voyant lumineux dans votre tableau de bord lorsque vous traversez une ligne, mais d’autres transmettront une vibration dans le volant ou encore dans le siège du conducteur afin de vous réveiller si vous étiez en train de vous endormir.

Systèmes de stationnement autonome et d’aide à la marche arrière

Lorsqu’il est question de garer un véhicule, les systèmes de stationnement autonome et d’aide à la marche arrière peuvent être utiles. Apprenez-en davantage sur les différents types de systèmes avancés d’aide au conducteur pour le stationnement.  

Quoi faire si quelque chose ne va pas?

Lorsque votre véhicule est équipé d’un dispositif d’aide au conducteur, il est particulièrement important de suivre les directives du manuel pour l’entretien et l’utilisation. De plus, si des parties de votre véhicule sont endommagées lors d’un accident et doivent être réparées, le confier à un professionnel qualifié est impératif (même si vous croyez que votre système d’aide au conducteur est intact). Lorsqu’il est question de caméras et de capteurs, une installation et une calibration adéquates sont essentielles sans quoi vous pourriez vous retrouver dans une situation épineuse en cas de défaillance.

Les avancées technologiques ont fait beaucoup de chemin et demeureront sur la bonne voie au fil du temps. Bien que les plus récents mécanismes d’aide au conducteur puissent aider à prévenir les collisions et à faciliter les déplacements, ils ne remplaceront jamais les bonnes habitudes de conduite. Blâmer un de vos dispositifs de sécurité pour un accrochage risque peu d’impressionner votre mécanicien ou votre compagnie d’assurance. Au bout du compte, vous êtes responsable de vos actions, ne vous fiez donc pas excessivement à ces technologies pour conduire à votre place.

Quelles incidences la technologie des nouveaux véhicules a-t-elle sur votre prime d’assurance?

La réponse courte est : cela dépend. La majorité des systèmes d’aide au conducteur sont conçus pour aider à prévenir les collisions, ils peuvent donc également réduire les risques que vous présentiez une demande de réclamation. Les véhicules qui sont statistiquement moins susceptibles de faire l’objet d’une réclamation (ou qui ont des dispositifs intégrés diminuant les sinistres) ont généralement une cote CLEAR plus basse que les véhicules plus fréquemment impliqués dans des réclamations ou qui ont moins de dispositifs de sécurité. Une cote CLEAR plus basse donne généralement une prime d’assurance plus basse. Toutefois, la majorité des systèmes d’aide au conducteur utilisent des fonctions informatisées et des capteurs qui coûtent cher à réparer, ce qui fait grimper le coût des réclamations — et une augmentation du coût des réclamations est un des nombreux facteurs contribuant à la hausse généralisée des primes d’assurance auto à l’échelle de l’industrie. Cela dit, il est important de noter que la principale utilité des systèmes d’aide au conducteur est d’assurer votre sécurité et celle de vos passagers, non pas de vous aider à économiser sur vos primes d’assurance. Ainsi, pensez à la sécurité lorsque vous magasinez pour un nouveau véhicule qui possède les caractéristiques qui vous conviennent.

Vous pensez acheter un nouveau véhicule comprenant des dispositifs d’aide au conducteur plus récents? Si vous avez besoin d’aide pour arrêter votre choix, une fois vos modèles préférés sélectionnés, le courtier de votre groupe peut vous aider à comparer leurs coûts d’assurance. Vous prendrez la route avec votre nouveau véhicule en un temps record.


Partagez ce billet de blogue sur Facebook ou Twitter pour aider à mieux comprendre les systèmes d’aide au conducteur.